Que peut faire l’étudiant non finançable ?

31 octobre 2018 Enseignement

Après plusieurs échecs et/ou réorientations, la dernière fois que tu as voulu t’inscrire dans un établissement supérieur, ton inscription a été refusée au motif que tu étais devenu « non-finançable »…Qu’est-ce que cela signifie ? Que peux-tu faire face à ce refus ?

Être « (non)-finançable », ça veut dire quoi ?

Cela signifie qu’une université ou une haute école peut refuser de t’inscrire car, en raison de tes nombreuses réorientations ou échecs répétitifs, elle ne reçoit plus de subsides pour ton enseignement. Autrement dit : ton enseignement au sein de son établissement lui coûterait trop cher car elle devrait te financer sur ses fonds propres.

Lorsqu’il examine ton inscription, l’établissement tient donc compte de certains critères de finançabilité.

Tu n’as pas compris pourquoi ton inscription avait été refusée, précisément ? N’hésite pas à consulter notre FAQ «Dans quelles situations ne suis-je plus finançable ?»

Te financer toi-même, c’est possible ?

Si tu n’es plus finançable, tu te dis peut-être que tu pourrais financer tes études toi-même ? Mais ça ne fonctionne pas comme ça … Pour faire simple, ce n’est pas un type de financement qu’il est possible de régler par soi-même.

Quelles sont tes alternatives ?

On t’a sans doute dit que tu devais attendre cinq années académiques à partir du moment où tu as été déclaré « non finançable » pour être de nouveau être considéré comme « finançable ». Il se pourrait toutefois, selon ton parcours académique, que tu doives attendre moins longtemps. En effet, deux autres solutions s’offrent à toi :

Demander une dérogation
En dernier recours, tu peux toujours demander une dérogation à l’établissement dans lequel tu aimerais t’inscrire pour poursuivre tes études. Celui-ci est toujours libre d’accepter de prendre ton financement à sa propre charge. Mais attention, il est également libre de refuser …La procédure d’inscription sur dérogation varie d’un établissement à l’autre, il vaut donc mieux que tu te réfères au Règlement Général des Etudes propre à l’établissement que tu convoites. On peut déjà te dire qu’il faut généralement joindre au dossier :

  • Un formulaire de demande de dérogation (disponible sur le site internet de l’établissement concerné) ;
  • Une lettre de demande d’inscription motivée expliquant les différentes raisons qui t’ont conduit à te retrouver non-finançable : problèmes médicaux (toi-même, un membre de ta famille ou de ton entourage), financiers (tu devais travailler pour financer tes études) ou sociaux (décès, mauvaise fréquentation, rupture). Il faut également que tu démontres que ces facteurs d’échec n’existent plus et que des mesures ont été prises pour qu’une telle situation ne se reproduise plus ;
  • Les pièces justificatives de l’échec ou de l’abandon des études précédemment suivies (certificat médical, contrat de travail, témoignages,…) ;
  • Tes derniers relevés notes.


Attention, même avec un dossier en béton, l’établissement peut toujours refuser ta demande de dérogation.


Suivre des études dans l’enseignement de promotion sociale

Tu peux également t’inscrire dans un enseignement de promotion sociale (EPS), qui a des conditions d’admission et d’inscription plus souples. Le fait de passer une année dans l’EPS peut te permettre de retrouver un statut d’étudiant finançable, sans pour autant que ta situation de finançabilité soit remise à zéro. Tu dois pour cela :

  • t’inscrire à minimum 30 crédits de bachelier ou de master et dans le cadre d’une formation de promotion sociale relevant de l’enseignement supérieur
    ET
  • réussir 75% des crédits de ton programme en EPS
    OU
  • avoir réussi 50% des crédits de tes trois inscriptions académiques précédentes.

Attention, toutes les formations en promotion sociale ne te permettent pas de redevenir finançable. Tu peux consulter ici la liste des formations permettant de retrouver ta finançabilité.

Sur le même sujet

Examens de janvier : petits rappels
Enseignement

Examens de janvier : petits rappels

30 novembre 2018

Les examens de janvier approchent tout doucement ! Pour l’une ou l’autre raison qui t’appartie...

Abandon des études : pas de remboursement au-delà du 30/11 !
Enseignement

Abandon des études : pas de remboursement au-delà du 30/11 !

21 novembre 2018

Petit rappel sur la deadline concernant l’abandon des études pour être remboursé du minerval.<...

Les étudiants pourront avoir une copie de leur examen
Enseignement

Les étudiants pourront avoir une copie de leur examen

1 octobre 2018

Un accord a été trouvé entre les représentants des institutions d’enseignement supérieur, des ...